Mercato

Joakim Maehle échappe à l'OM à la toute fin du mercato

Commentaire(s)
L'OM n'a pas trouvé de remplaçant à Bouna Sarr
L'OM n'a pas trouvé de remplaçant à Bouna Sarr

Alors que l'Olympique de Marseille avait trouvé un accord avec le latéral droit Joakim Mæhle, les dirigeants du KRC Genk ont surenchéri dans les dernière minutes du mercato, obligeant l'OM à abandonner cette piste.

Après le départ de Bouna Sarr vers le Bayern Munich pour un montant avoisinant les 10 millions d'euros, les dirigeants marseillais se sont retrouvés dans l'obligation de trouver un nouvel arrière droit. Après avoir exploré de nombreuses pistes, Pablo Longoria a jeté son dévolu sur le jeune défenseur de 23 ans Joakim Mæhle du KRC Genk.

Si l'OM est parvenu rapidement à trouver un accord avec l'international danois, les négociations avec le club belge ont duré jusqu'à tard dans la nuit. Alors que le club phocéen pensait s'approcher d'un accord autour d'un montant de 8 millions d'euros, les dirigeants belges ont fait une surenchère de près de 15 millions d'euros dans les dernières minutes du mercato. Une somme presque multipliée par deux et bien trop éloignée des négociations initiales mais justifiée par le prêt de leur second latéral, Casper de Norre, à OH Leuveun.

Toutefois, l'Olympique de Marseille compte toujours se renforcer dans ce secteur de jeu. Malgré la fermeture du mercato, chaque club français a le droit à un "joker". Seule contrainte, les dirigeants Marseillais devront choisir leur futur arrière droit uniquement parmi les joueurs de l'hexagone. Le club n'est pas novice dans ce domaine puisque déjà l'année dernière, les phocéens avaient acheté Valentin Rongier après la date limite à cause de négociations qui s'étaient éternisées. Kenny Lala du RC Strasbourg et Fabien Centonze, dont les noms circulaient déjà du côté de la Commanderie ces derniers jours, pourraient refaire surface rapidement.