La piste Wissam Ben Yedder relancée


Le profil de Wissam Ben Yedder (FC Séville) plaît à Jacques-Henri Eyraud (OM).
Le profil de Wissam Ben Yedder (FC Séville) plaît à Jacques-Henri Eyraud (OM).

En quête d'un renfort offensif de premier ordre cet hiver, l'OM pourrait relancer la piste Wissam Ben Yedder. L'attaquant international français du FC Séville séduirait totalement Jacques-Henri Eyraud, le président marseillais.

Même si Rudi Garcia répète à corps et à cris qu'il est très satisfait de sa ligne offensive, l'Olympique de Marseille songerait à recruter un attaquant cet hiver. Selon nos confrères du Phocéen, Jacques-Henri Eyraud, le président olympien, aurait pris les choses en main dans ce dossier. Le dirigeant aurait tout d'abord tenté de rapatrier Michy Batshuayi (25 ans). Mais l'attaquant international belge, prêté au Valence CF par Chelsea, ne serait pas chaud pour un retour sur la Caenbière. Les clubs espagnol et anglais non plus...

Suite à ce refus, l'agent du Diable Rouge aurait en retour proposé un autre joueur aux Ciel-et-Blanc, à savoir Wissam Ben Yedder (28 ans). Une option qui plairait énormément à Jacques-Henri Eyraud, séduit à l'idée de recruter l'ancien serial buteur du Toulouse Football Club. Mais, pour conclure ce dossier, le dirigeant devra se montrer convaincant, sur plusieurs plans. Tout d'abord, l'international tricolore reste un élément important du club andalou (12 matches en Liga cette saison, 7 buts), même s'il n'est pas un titulaire indiscutable (9 titularisations).

Son départ, dès cet hiver, reste toutefois envisageable car les dirigeants andalous sont à la recherche de liquidités pour lever l'option d'achat du prêt d'André Silva (30 M€). La porte est donc ouverte pour l'OM... Jacques-Henri Eyraud devra désormais convaincre Andoni Zubizarreta, le directeur sportif marseillais, et Rudi Garcia, l'entraîneur olympien, des bienfaits d'une telle opération. Problème, à l'heure actuelle, les deux hommes ne partageraient pas l'avis de leur président, ni le même enthousiasme. Une situation amenée à évoluer d'ici janvier ?