Mercato

La quête du grantatakan continue

Commentaire(s)

A un mois de la fin du mercato, l'OM peut se concentrer exclusivement, dans le sens des arrivées, sur le recrutement d'un nouvel attaquant.

Grantatakan, acte 4. Constamment à la recherche d'un nouveau buteur depuis maintenant trois ans, l'OM s'est remis en quête de la perle rare sur cette fin de mercato. Ses deux dernières trouvailles ont donné satisfaction, mais Mario Balotelli est reparti aussi vite qu'il est arrivé et Dario Benedetto, arrivé il y a un an, a besoin d'un concurrent. Kostas Mitroglou, qui avait animé le premier épisode de ce feuilleton au long cours, à l'été 2017, n'est pas considéré comme tel par André Villas-Boas, qui l'a invité à se chercher un autre club.

"On a fait un joueur en prêt (Balerdi), un joueur hors contrat (Gueye) et un joueur libre (Nagatomo), maintenant je pense qu'on a l'argent nécessaire pour investir à ce poste", calculait l'entraîneur marseillais après la victoire à Brest dimanche soir. Un message qu'il a tenu à refaire passer ce mercredi, lors de la présentation de Nagatomo à la presse. "Maintenant, j'espère qu'on va pouvoir investir sur cette position en attaque", a-t-il rabâché.

Une enveloppe comprise entre 5 et 6 M€

Présent aux côtés d'AVB, le nouveau "head of football" Pablo Longoria a laissé entendre que l'OM s'est constitué une enveloppe pour le transfert de son futur avant-centre. "On a bien parlé de cette question de l'attaquant. Nous sommes ouverts pour faire un investissement à ce poste", a souligné l'Espagnol. La Provence parle d'une enveloppe comprise entre 5 et 6 millions d'euros...

"Je n'aime pas parler publiquement du profil", a poursuivi Longoria. "Avec André, on veut faire un joueur qui saura renforcer l'effectif." Il le faudra pour bien figurer sur toutes les compétitions, notamment la Champions League dont la 1ère journée aura lieu le 20 octobre. Villas-Boas sera fixé sur la composition de son effectif deux semaines plus tôt, le 5, date de la clôture du marché des transferts.