Le (difficile) dossier Balotelli divise


L'attaquant italien va quitter l'OGC Nice... mais pour quel club ?
L'attaquant italien va quitter l'OGC Nice... mais pour quel club ?

Alors que le feuilleton Mario Balotelli est reparti, l'Olympique de Marseille s'est de nouveau positionné sur un dossier complexe, dans lequel il a laissé des plumes l'été dernier. L'attaquant italien ne fait pas l'unanimité en interne, et l'OM n'est pas seul sur le coup.

C'est la saison 2 d'un long et haletant feuilleton démarré cet été. Mario Balotelli rejoindra-t-il l'OM cet hiver ? Impossible de l'affirmer pour le moment. La seule certitude - ou presque - est que son aventure niçoise est terminée. L'Equipe répète ce samedi dans ses colonnes que le Gym et l'attaquant italien résilieront le contrat les liant dès que ce dernier aura choisi sa destination. De quoi permettre à l'OGCN d'économiser six mois de (gros) salaire à défaut de récupérer une indemnité de transfert. Et de se concentrer sur la refonte de son secteur offensif.

Dans les faits, la situation est donc simple pour l'OM, qui doit "simplement" se mettre d'accord avec le joueur pour finaliser l'opération. Mais le club phocéen n'est pas le seul sur le coup, comme le précise le quotidien. Un club chinois serait ainsi venu se renseigner tout comme plusieurs écuries de Premier League dont Newcastle. Tout cela sans prendre en compte le rôle que jouera Mino Raiola. Car s'il n'est pas encore évoqué cet hiver, le célèbre agent avait marqué les négociations de cet été par ses exigences financières très importantes. Marseille sait en tout cas qu'il pourra difficilement proposer à Balotelli un salaire inférieur à celui qu'il touche sur la Côte d'Azur (500 000 euros bruts mensuels), et que les autres prétendants seront certainement en mesure de proposer une prime à la signature.

Eyraud veut Balotelli, Zubizarreta plus sceptique

Outre le coût d'une telle opération - même si un potentiel contrat serait dans un premier temps de courte durée - et les problèmes qu'elle pourrait éventuellement engendrer dans le vestiaire par la suite, la possible arrivée de Balotelli à Marseille est loin de mettre tout le monde d'accord. Ainsi, le président olympien Jacques-Henri Eyraud rêve toujours d'attirer le joueur de 28 ans dans la cité phocéenne. Et rapidement. Mais selon L'Equipe, le directeur sportif Andoni Zubizarreta est beaucoup moins enthousiaste, de la même manière que lors de l'arrivée de Dimitri Payet en janvier 2017. Plus globalement, si l'arrivée de "Super Mario" aurait été perçue comme un joli coup cet été, pas sûr que le recrutement d'un attaquant qui n'a inscrit aucun but lors de la première partie de saison fasse rêver les supporters de l'OM... Quelle que soit l'issue de ce feuilleton, il fera jaser.