Mercato

L'OM relance la piste Amavi !

Commentaire(s)
Jordan Amavi sous les couleurs de Nice
Jordan Amavi sous les couleurs de Nice

En quête d'un renfort sur le côté gauche de sa défense, l'Olympique de Marseille serait sur le point de transmettre une offre pour enrôler l'ancien Niçois Jordan Amavi.

Le mercato marseillais n'est pas fini. Toujours à la recherche d'un nouvel attaquant, les dirigeants phocéens ont ciblé également un autre besoin. Ils souhaitent, en effet, se renforcer défensivement, notamment sur le côté gauche. Et pour cause, c'est l'un des seuls points noirs entrevus en ce début de saison. Rudi Garcia a, en effet, dû composer pour ses deux premiers matchs officiels face à Ostende en Ligue Europa. Il a tour à tour aligné Evra puis Hubocan à ce poste. Mais aucun des deux n'a réellement donné satisfaction. Quant à Henri Bedimo, il a, lui, complètement disparu de la circulation. Ecarté du groupe en coupe d'Europe, le défenseur camerounais a bien compris que son avenir semblait bouché sur la Canebière. Il pourrait ainsi être libéré de la fin de son contrat pour rejoindre Galatasaray, très intéressé sur ce dossier.

L'OM va donc devoir renforcer ce secteur de jeu. Jusqu'à présent, aucun nom n'avait filtré. Mais d'après les informations de RMC Sport, la direction olympienne aurait décidé de relancer une piste déjà activée il y a plusieurs mois. Celle menant à Jordan Amavi. Le joueur d'Aston Villa avait, en effet, été ciblé lors des deux derniers mercatos d'été. Sans que cela n'aboutisse réellement. Cette fois, c'est plus concret. L'OM serait, en effet, sur le point de transmettre une offre de prêt avec option d'achat avoisinant les 7 millions d'euros.

De son côté, l'ancien Niçois ne serait pas contre un départ d'Angleterre, pour éviter ainsi de disputer une deuxième saison en Championship. Sauf qu'il y a au moins un bémol dans ce dossier. Amavi a déjà été sondé par d'autres clubs, il a même passé sa visite médicale du côté du FC Séville. Une visite qu'il n'a pas pu satisfaire, lui qui a notamment été victime d'une rupture des ligaments croisés en novembre 2015. Reste à savoir si, en cas de négociations fructueuses, le joueur pourra passer cette visite avec succès en terre phocéenne.