Mercato

Une offensive de West Ham pour Payet ?

Commentaire(s)

De retour au meilleur de sa forme cette saison, Dimitri Payet a tapé dans l'oeil de ses ex-dirigeants à West Ham, qui plancheraient sur un potentiel transfert cet hiver.

Voilà une information qui ne va pas apaiser les tensions à Marseille, palpables depuis un peu plus d'une semaine et les interrogations publiquement exprimées par André Villas-Boas sur la situation de l'OM. Alors que le club phocéen est dans le rouge financièrement, avec un important trou à combler pour ne pas afficher un nouveau déficit en fin d'exercice, on apprend dans les colonnes de L'Equipe que West Ham pourrait formuler une offre avant la fin de ce mercato d'hiver pour Dimitri Payet (32 ans).

Ce qui pourrait ressembler à une bonne nouvelle pour un club qui a donc besoin de dégager des liquidités rapidement, n'en est pas une d'un point de vue purement sportif. Payet, impliqué sur 12 buts (8 buts et 4 passes décisives) en 19 matchs toutes compétitions confondues depuis le début de saison, est le leader offensif de Villas-Boas, au-delà d'être son capitaine, celui à qui l'OM doit en grande partie sa 2e place au classement de Ligue 1 après 20 journées. Le perdre en cours de saison serait évidemment catastrophique, quand bien même Florian Thauvin s'apprête à revenir de blessure.

West Ham veut Payet pour se sauver

Cependant, plusieurs paramètres laissent à penser que cet intérêt supposé des Hammers est vain. D'abord parce qu'il se révèle tardivement, à une semaine de la clôture du marché des transferts (vendredi 31 janvier), et que les dirigeants marseillais n'auront pas le temps de pallier le départ de leur milieu de terrain en cas de vente. Ensuite parce que Payet n'avait pas laissé un très bon souvenir de son passage dans l'Est de Londres, entre l'été 2015 et l'hiver 2017, notamment auprès des fans qui avaient très peu goûté son bras de fer pour rejoindre l'OM en plein coeur de la saison.

D'ailleurs, rien ne dit que le Réunionnais aura envie de faire machine-arrière, quittant un club qui lui offre un salaire confortable (plus de 500 000 euros brut mensuels) et la perspective de retrouver la Champions League la saison prochaine pour aller disputer la lutte pour le maintien de l'autre côté de la Manche (West Ham est 17e à égalité de points avec les 18e et 19e). Mais même si l'épilogue semble déjà connu, le feuilleton sera à suivre dans les prochains jours.