Une priorité déjà fixée pour le mois de janvier


L'OM veut opposer un concurrent à Jordan Amavi.
L'OM veut opposer un concurrent à Jordan Amavi.

Déçus par le rendement de Jordan Amavi ces derniers mois, Rudi Garcia et ses dirigeants auraient ciblé le recrutement d'un nouveau latéral gauche cet hiver. Déjà envisagé cet été, ce renfort devient urgent pour l'OM.

On n'a plus vu Jordan Amavi sur un terrain depuis le 4 novembre et la cuisante défaite concédée par l'OM sur le terrain de Montpellier (3-0). Qu'il ait été écarté pour les deux matchs qui ont suivi (défaite 2-1 contre la Lazio et victoire 2-0 sur Dijon), qui étaient de bien meilleure facture, en dit long sur la décroissance de la confiance que lui accorde son entraîneur.

Le nouveau système en 3-5-2 utilisé par Rudi Garcia, qui a plutôt bien marché à Rome et face au DFCO, serait pourtant taillé pour le latéral gauche offensif Marseillais s'il avait su hausser son niveau ces dernières semaines. Mais après des débuts poussifs, Amavi n'est pas parvenu à redresser la barre et sa prestation dans l'Hérault a marqué l'apogée de sa défaillance sur ce premier tiers de saison.

Nsoki et Rose étaient suivis cet été

Si Garcia en a tiré les conséquences, en préférant faire reculer d'un cran Lucas Ocampos pour occuper le flanc gauche de sa défense à cinq (ou de son milieu à 4 selon le point de vue), ses dirigeants ont également remarqué la baisse de régime d'Amavi, plus globalement observée depuis le début de l'année civile et sa blessure à une cuisse qui l'avait arrêté plus d'un mois, après une première partie de saison intéressante ponctuée par une convocation en équipe de France (octobre 2017).

Le besoin de renforcer un poste où l'ancien Niçois est le seul véritable joueur de métier (Ocampos est attaquant, Sakai évolue plus facilement à droite, Rocchia est encore jugé trop tendre pour le haut-niveau), déjà ciblé l'été dernier quand l'OM s'était renseigné sur Stanley Nsoki ou Danny Rose, est désormais devenu une nécessité pour l'état-major olympien. D'après L'Equipe, il a fait du recrutement d'un nouveau latéral gauche une priorité, qu'il faudrait si possible régler dès le prochain mercato hivernal.