OM

Quand Jacques-Henri Eyraud change d'avis sur André Villas-Boas...

Commentaire(s)
Quand Eyraud change d'avis pour Villas-Boas
Quand Eyraud change d'avis pour Villas-Boas

Après avoir validé le départ d'André Villas-Boas jeudi dernier, Jacques-Henri Eyraud a subitement changé d'avis quelques heures plus tard. Et nos confrères de La Provence ont dévoilé les raisons de cette volte-face...

Hier, l'Olympique de Marseille a fait preuve de transparence en publiant un communiqué de presse pour confirmer son offre de prolongation faite à André Villas-Boas. L'entraîneur portugais, en fin de contrat dans un an, a donc eu, entre ses mains, une proposition de 2 saisons supplémentaires (+1 en option en cas de LDC). Mais visiblement, cette offre olympienne ne serait finalement qu'un écran de fumée pour tromper les fans phocéens...

En effet, La Provence pointe le fait que l'OM n'a pas voulu préciser les conditions contractuelles offertes au Portugais pour son nouveau contrat. Au final, Marseille aurait proposé à son entraîneur les mêmes conditions contractuelles qu'actuellement, et ce tout au long du contrat. L'OM aurait également oublié de dire que le président Jacques-Henri Eyraud avait validé le départ du Portugais jeudi dernier (jour où Zubizarreta a quitté son poste), avant de faire machine arrière un peu plus tard dans la journée !

L'OM veut se couvrir

Avec cette volte-face, les objectifs du président phocéen, très décrié ces dernières semaines, sont très clairs selon nos confrères : sauver les apparences en faisant croire que l'OM a tout fait pour conserver son entraîneur et démontrer que le départ d'AVB n'est pas de son fait. Cela peut également se lire entre les lignes du communiqué... En effet, l'OM a tenu à mettre en lumière son intention de placer Villas-Boas au même titre que Didier Deschamps et Rudi Garcia, mais aussi prouver que le club voulait s'engager sur le long terme.

"Cela démontre tout d'abord la volonté du club de créer les conditions d’une stabilité sans laquelle rien de solide ne peut être construit sur le long terme dans le football et notamment à l'OM. Cela démontre ensuite la détermination du club à investir quand il le juge nécessaire dans les conditions de la réussite sportive. Cela démontre enfin toute la confiance du club dans les qualités de technicien d'André Villas-Boas avec lequel l'Olympique de Marseille souhaite écrire une page décisive de son histoire moderne". Dans un contexte difficile, provoqué par le départ d'un commun accord d'Andoni Zubizarreta, ces révélations ne devraient pas aider le président Eyraud à regagner du crédit...