OM

Valère Germain se montre très confiant pour le mercato de l'OM

Commentaire(s)
Germain est très confiant
Germain est très confiant

Au cours de son entretien pour L'Equipe, Valère Germain a évoqué le mercato de l'OM, qui peine à se lancer. L'attaquant conserve toutefois une confiance aveugle envers ses dirigeants.

L'Olympique de Marseille n'a pas encore commencé son mercato, que ce soit dans le sens des arrivées et même des départs. Dans le besoin de vendre pour rééquilibrer ses comptes et récupérer des fonds, les Phocéens ne se sont séparés, pour le moment, que de Lucas Ocampos, parti pour le FC Séville contre 15 millions d'euros bonus compris. Toutefois, la situation actuelle et le manque de renforts ne semblent pas inquiéter Valère Germain, qui a fait un point sur le mercato dans les colonnes de L'Equipe.

"Le mercato est bizarre, long, mais pas seulement à l'OM, on a l'impression qu'il a du mal à démarrer, en attendant que les Anglais se réveillent et envoient des millions ! Il faut guetter les bonnes affaires, qui se font plutôt tardivement. On aura peut-être trois, quatre arrivées d'un coup dans deux ou trois semaines, et deux, trois départs d'ici là. Je sais que ce n'est pas facile pour les supporters, mais je ne m'inquiète pas, j'ai confiance en nos dirigeants. On a beaucoup de qualités dans cet effectif, on a fait une saison moyenne l'année dernière et nous sommes revanchards" a-t-il déclaré.

À lire aussi : Valère Germain en dit plus sur son avenir

S'il a confié avoir toute confiance dans les dirigeants marseillais, l'ancien de l'AS Monaco est persuadé que les éléments forts, tels que Florian Thauvin ou Morgan Sanson, seront remplacés en cas de départ. "Si Flo ou Morgan devaient partir, ce serait contre une belle somme, qui permettrait de recruter à leur poste" assure Germain, très confiant. L'attaquant de 29 ans fait ensuite le parallèle avec l'AS Monaco à l'été 2016. "Avec Monaco, au début de la saison 2016-2017, il y a eu beaucoup de changements, on ne s'est jamais imaginé pouvoir être champions. Je ne dis pas qu'on vise le titre, mais s'il faut, on va faire une saison où tout va très bien se dérouler, avec un esprit revanchard". De quoi rassurer les supporters olympiens ?