OM

Villas-Boas agacé par la fin de mercato

Commentaire(s)
André Villas Boas passablement énervé par la tournure du mercato
André Villas Boas passablement énervé par la tournure du mercato

L'Olympique de Marseille a conclu son mercato ce lundi avec une cinquième arrivée, celle de Michaël Cuisance. Les dirigeants marseillais sont également à la recherche d'un joker pour le poste de latéral droit mais pas de numéro 9 en vue, ce qui irrite André Villas-Boas.

Décidément, le dossier de l'attaquant est une histoire sans fin depuis l'arrivée de Frank McCourt à la tête de l'OM. Après l'échec de la trouvaille de son "grantatakan" avec l'achat de Kostantinos Mitroglou, l'OM pensait avoir enfin trouvé son numéro 9 avec l'arrivée de Benedetto. Après une saison correct avec 11 buts inscrit en 26 matchs, l'Argentin a du mal à enchainer depuis la reprise. Pour l'instant, le numéro 9 de l'OM n'a pas marqué le moindre but en 6 journées. Derrière, Germain est loin de convaincre avec un seul but marqué en 5 rencontres. Le joueur de 30 ans a même vu passer devant lui Marley Aké, tout juste sorti du centre de formation, dans la hiérarchie des attaquants.

Dans cette situation, l'entraineur portugais n'a cessé de réclamer depuis le début du mercato l'arrivée d'un nouveau numéro 9, en vain. Ce manque de profondeur à ce poste commencerait sérieusement à agacer l'ancien coach de Porto. Selon le quotidien L'Equipe, le Lusitanien voulait Darwin Nuñez. Un dossier sur lequel avait bien avancé les dirigeants marseillais. Les négociations avec Alméria allaient dans la bonne direction, avant qu'une offre de 25 millions d'euros du Benfica ne mette fin aux espoirs marseillais. Pablo Longoria a proposé d'autres nom à André Vilas-Boas, tous rejeté en bloc par ce dernier qui se montre "vraiment agacé" selon le quoditien. Pour satisfaire son entraineur, la direction olympienne s'est rapproché du Stade Rennais qui était disposé à céder M'baye Niang en prêt, mais le Portugais s'y est opposé. Il faut aussi ajouter à cela l'absence, pour le moment, de remplaçant à Bouna Sarr au poste de latéral. De quoi énerver le technicien phocéen.