CDF

Marseille piteusement éliminé par Canet-en-Roussillon (analyse et notes)

Commentaire(s)
L'OM prend la porte
L'OM prend la porte

Coup de tonnerre dans ces 16èmes de finale de la Coupe de France, l'Olympique de Marseille est éliminé après sa défaite (2-1) face à Canet-en-Roussillon (National 2) ! Bien meilleurs dans le jeu, les Catalans réalisent l'exploit face à l'équipe de Nassert Larguet qui termine son mandat par une défaite qui fait tâche.

Coupe de France - 16èmes de finales

Canet
2 - 11 - 1 Marseille
J. Posteraro 21'
Y. Bai 71'
38' A. Milik

LE FAIT DU MATCH

Canet-en-Roussillon a géré son match. Devants au tableau d'affichage grâce à un superbe coup-franc de Posteraro, les pensionnaires de National 2 manque de faire le break dix minutes plus tard. Sur un centre côté droit de Baï, le ballon vient mourir sur l'équerre droite de Pelé qui était battu (30ème). Malgré l'égalisation de l'OM avant la pause, les amateurs ont parfaitement géré leur temps forts et temps faibles pour venir s'imposer en fin de match.

LES BUTS

1-0 (20ème) : Le petit poucet ouvre le score de la plus belle des manières ! Canet Roussillon obtient un coup-franc bien placé à 20 mètres légèrement excentré côté droit. Posteraro s'élance et envoie une frappe "ronaldesque" dans la lucarne opposée de Pelé, trop court pour détourner le ballon. Splendide.

1-1 (38ème) : Suite à un dégagement du gardien catalan, Kamara récupère et trouve Payet dans l'entrejeu. Le numéro 10 écarte sur la droite pour Germain dont le centre à mi-hauteur est coupé de la tête par Milik.

2-1 (71ème) : Sur une superbe action collective, Posteraro adresse une passe dans la profondeur pour Baï, parti dans le dos de la défense marseillaise. Plus rapide que Nagatomo, le n°11 devance la sortie de Pelé et trompe le portier phocéen d'un subtil piqué.

L'HOMME DU MATCH

Jeremy Posteraro (Canet-en-Roussillon) : Cette qualification est la sienne. Auteur d'un magnifique coup-franc pour l'ouverture du score, le milieu de terrain catalan a été excellent dans l'utilisation du ballon en témoigne ses 89% de précision de passe. C'est également lui qui est à la passe sur le but de la victoire de son équipe. Une belle manière de fêter l'anniversaire de ses 30 ans aujourd'hui.

LES NOTES

Canet : Graves (6) - Martin (6), MBimba (6), Diarra (6), Ba (6) - Lybohy (6), Posteraro (8), Vercruysse (6) - Bai (7), Pioton (6), Gasparotto (6)

OM : Pelé (4) - Lirola (4) , Caleta-Car (4) , Alvaro (6) , Nagatomo (2) - Gueye (5), Kamara (5), NTcham (3) - Payet (4), Germain (3), Milik (5)

LES CONSÉQUENCES

"On a fait de la merde". Cette déclaration d'après-match de Boubacar Kamara en dit long sur la performance de l'OM. Incapables d'inquiéter une équipe d'amateurs privée de championnat depuis octobre, les joueurs phocéens poursuivent leur saison galère. Sur le banc marseillais depuis le départ de Villas-Boas, Nasser Larguet ponctue son intérim par une piteuse élimination. Mais plus que cette défaite olympienne, la performance des Catalans est à souligner. Bien organisés défensivement, les pensionnaires de National 2 ont montré de belles qualités à l'image de leur jeu de passe. Toujours en mouvements, les joueurs de Canet-en-Roussillon décrochent une qualification plus que méritée pour les 8èmes de finale dont le tirage au sort aura lieu demain soir.