Euro 2020

Mandanda sur le banc, l'Équipe de France accrochée par la Hongrie (résumé et notes)

Julien Castanheira
Mandanda n'a pas joué
Mandanda n'a pas joué

L'Équipe de France n'a pas encore validé son ticket pour les huitièmes de finale de l'Euro 2020 ! Face à la Hongrie, l'adversaire le moins réputé du groupe F, les Bleus se sont fait surprendre et ont du s'employer pour arracher le match nul 1-1.

Euro 2020 - Phase de poules / Groupe F

Hongrie
1 - 11 - 0 France

Ce déplacement à Budapest pour affronter la Hongrie avait tout du match piège pour l'Équipe de France. Dans une Puskas Arena pleine à craquer, sous l'impulsion de plus de 60 000 spectateurs, les Bleus ont évolué dans un volcan, la faute à la pression énorme du peuple hongrois, mais aussi aux 35 degrés ressentis sous le soleil. Bref, des ingrédients qui ont de quoi faire perdre la tête à certains, notamment en première mi-temps... Après dix première minutes tendues, marquées par une forte présence hongroise dans le camp français, la machine tricolore s'est mise en route. À la 13ème minute, Presnel Kimpembe fait parler sa technique de passe pour casser une ligne et trouver Kylian Mbappé, qui trouve ensuite Karim Benzema. L'attaquant du Real, qui ne va pas être en réussite cet après-midi, tente sa chance devant Gulacsi, qui repousse sa tentative dans les pieds de Griezmann, hors jeu. Dans tous les cas, le Barcelonais avait manqué sa frappe.

L'incroyable raté de Benzema

Mais cette première action permet aux hommes de Didier Deschamps de prendre confiance. Jusqu'à la 45ème minute, les Bleus vont dominer et se créer énormément d'occasions, sans pour autant cadrer une autre frappe. Kylian Mbappé voit sa tête passer juste à côté des cages (17ème), puis largement au-dessus (21ème). Alors que les actions se multiplient, les Hongrois vont devoir gérer un énorme coup dur avec la sortie d'Adam Szalai, le capitaine, complètement sonné. Pour autant, malgré le remplacement du leader offensif, la Hongrie ne baisse pas les bras et tente de résister encore et encore aux assauts français. Malgré leur envie, les locaux sont pas loin de craquer à la demi-heure de jeu sur une superbe action collective. Sur une passe en profondeur en hauteur de Griezmann, Kylian Mbappé contrôle dans la surface avant de remettre d'une talonnade aux environs du point de pénalty. Karim Benzema déboule et tente sa chance d'un extérieur du pied droit qui s'échappe du cadre ! (31ème).

La France se fait surprendre

Mais ce qui devait arriver, arriva : la France se fait surprendre juste avant la pause. Sur un long une-deux avec Sallai, Fiola profite d'une mauvaise défense du duo Varane Pavard pour être lancé côté gauche. Le piston gauche provoque, repique dans l'axe et place une frappe du droit au ras du premier poteau (45ème) ! Le stade explose et la France rentre aux vestiaires menée au score, une première depuis l'Irlande à l'Euro 2016 sur une grande compétition ! Avec 7 tentatives au total en première mi-temps, l'Équipe de France n'aura finalement cadré qu'une seule tentative, celle de Benzema à la 13ème minute. À l'inverse, les assauts hongrois ont été moins nombreux mais plus piquants puisque les locaux ont tiré 3 fois pour 2 cadrés et un but.

Logiquement, au retour des vestiaires, la France décidé d'assiéger les cages adverses ! Pour autant, jusqu'à la sortie d'Adrien Rabiot à la 57ème minute, les Hongrois font encore jeu égal avec les Français. Mais l'entrée en jeu d'Ousmane Dembélé change la donne. Sur le côté droit, il oblige Fiola, le latéral à reculer d'au moins 10 mètres sur le terrain, la faute à sa vitesse et à sa percussion. Il allume même une première mèche à la 59ème minute avec une lourde frappe sur le poteau de Gulacsi. Le rapport de force s'inverse et les Hongrois vont commettre une erreur, qui va être fatale.

Griezmann égalise !

Sur un long dégagement de Lloris, les deux défenseurs axiaux réfléchissent beaucoup trop et laissent un espace à Kylian Mbappé, qui en profite pour récupérer le ballon. L'attaquant parisien temporise, crochète Nego avant de centrer à ras de terre. Orban tente de dégager mais le ballon arrive sur Griezmann qui termine en force (67ème). La France égalise assez tôt pour espérer mieux, mais les Hongrois vont finalement tenir jusqu'au bout. Kylian Mbappé a une grosse occasion dans les dix dernières minutes mais Gulacsi repousse la tentative du numéro 10 d'une belle manchette (82ème). Ce match nul n'arrange pas forcément les Bleus puisqu'ils auraient pu valider leur ticket pour les huitièmes de finale dès cet après-midi en cas de victoire. Forcément, la France aura un oeil tout particulier sur le Portugal-Allemagne de 18h00 : en cas de victoire des Portugais, les Bleus seront assurés de finir dans les deux premiers !

Les déceptions Pavard, Varane et Benzema

Dans ce match nul, qui a légèrement un goût de défaite, plusieurs individualités n'ont pas été au niveau ce samedi. Benjamin Pavard, pour commencer, n'était clairement pas dedans face à la Hongrie. Face à un bloc bas, le latéral droit a énormément raté, tant offensivement que défensivement, et a un placement plus qu'hasardeux sur le but hongrois. De son côté, Raphaël Varane a plutôt été mis en difficulté face aux physiques attaquants hongrois. Enfin, Karim Benzema n'a pas du tout été inspiré dans le dernier geste. Auteur de plusieurs gestes ratés, à l'image de son extérieur qui file à côté des cages, l'attaquant du Real n'a toujours pas marqué depuis son retour chez les Bleus même s'il s'entend très bien avec Griezmann et Mbappé. Il va falloir continuer à travailler !