L1

L'OM arrache le match nul face à l'OL (résumé et notes)

Commentaire(s)
L'OL et l'OM se laissent sur un match nul
L'OL et l'OM se laissent sur un match nul

L'Olympique Lyonnais n'obtient qu'un point de son déplacement au Stade Vélodrome, ce dimanche soir, en clôture de la 27ème journée de L1. Les Gones perdent des points précieux face au PSG et Lille dans la course au titre..

Ligue 1 - 27e Journée

Marseille
1 - 11 - 1 Lyon
A. Milik (P.) 44'
21' K. Toko Ekambi

Dans le foot d'aujourd'hui, on entend très souvent, aux détours des discussions, que les erreurs d'arbitrages s'équilibrent au fil d'une saison. Mais ce soir, pour Lucas Paqueta et pour l'Olympique Lyonnais, on ne pensera pas au futur et à faire les comptes après la 38ème journée, mais plutôt à cette perte de points importante dans la course au titre. Il faut dire que le milieu brésilien, qui sortait une copie très intéressante sur le terrain, est passé par toutes les émotions durant la rencontre. La joie d'abord, en étant impliqué sur l'ouverture du score de Karl Toko Ekambi à la 23ème minute, puis la peine, en offrant un pénalty (très) généreux à l'OM (43ème). Il finira la rencontre en pleurs, à la 70ème, en étant expulsé pour un second carton jaune. Mais le match de Paqueta traduit aussi la prestation inconstante de son équipe...

Ainsi, l'OL, à la lutte pour le titre, a commencé tambour battant ce match en étant sur tous les ballons. Les Marseillais sont étouffés durant les 20 premières minutes et ne parviennent pas à sortir proprement. Résultat, Lyon va mettre à profit son temps fort en ouvrant la marque à la 23ème minute, sur une superbe action collective. Depay décroche entre les deux lignes phocéennes et remet côté droit pour Lucas Paqueta. Là, le Brésilien adresse un centre à ras-de-terre, que Aouar laisse passer astucieusement pour Karl Toko Ekambi seul au second poteau. Le Camerounais frappe en première intention du plat du pied droit dans le petit filet opposé de Steve Mandanda.

Lucas Paqueta : une passe décisive, un pénalty concédé et un carton rouge

Bizarrement, Lyon ne tente pas d'enfoncer le clou et laisse Marseille rentrer, petit à petit, dans son match. Les Phocéens, qui manquent tout de même de création dans les trente derniers mètres, vont pourtant enchainer plusieurs corners successifs avant la mi-temps. Et sur l'un d'eux, mal dégagé par la défense, Pape Gueye tente sa chance avec une frappe aux abords de la surface. Là, le cuir arrive sur Lucas Paqueta qui touche le ballon de la main. Benoit Millot décide alors de désigner le point de pénalty, alors que l'ancien du Milan lui montre clairement la marque du ballon sur son torse. Selon les angles disponibles avec les caméras, le ballon rebondit d'abord sur le ventre de Paqueta avant de toucher son bras : une main involontaire donc. Mais pour l'arbitre de la rencontre, c'est suffisant pour offrir la balle de l'égalisation à Arkadiusz Milik, qui ne tremble pas (43ème).

Mais comme souvent dans ces Olympicos, des surprises ont lieu et la deuxième mi-temps va s'emballer petit à petit. Dès la 56ème minute, Depay alerte Mandanda avec une frappe enroulée au ras du poteau droit, suivi d'un tir petit filet de Khaoui de l'autre côté du terrain (57ème). Si les Gones semblent être revenus avec de meilleures intentions, le match tourne définitivement à 20 minutes de la fin. Alors qu'il tente de récupérer un ballon devant Payet, Paqueta tend sa jambe et s'essuie les crampons, de manière involontaire, sur la cheville du Phocéen. Résultat, le Lyonnais est sanctionné d'un deuxième carton jaune, après celui reçu lors de sa main en première mi-temps... En pleurs, et certain d'une injustice, la très bonne recrue de l'été doit quitter le Vélodrome et laisse ses coéquipiers à 10 contre 11.

Dans les vingt dernières minutes, les débats se sont donc équilibrés mais ni Lyon, ni Marseille n'ont réussi à trouver la faille. Memphis Depay a pourtant cru se transformer en sauveur, à 10 minutes du terme, mais le Batave a finalement été signalé en position de hors jeu, après avoir envoyé le ballon au fond des filets. Au classement, l'OL (3ème) manque l'occasion de repasser devant le PSG (2ème) et ne reprend pas de points sur le LOSC, qui a été accroché par Strasbourg à 17h00. Marseille, de son côté, double Montpellier et prend la 7ème place.