Ligue Europa

L'OM concède un nul frustrant face à Galatasaray (résumé et notes)

L'OM a été tenu en échec sur sa pelouse
L'OM a été tenu en échec sur sa pelouse

Nouveau match nul pour l'Olympique de Marseille. Sur sa pelouse, l'OM a été tenu en échec par une équipe de Galatasaray accrocheuse (0-0). La rencontre a été marqué par des incidents en tribunes à la fin de la première période. Les Olympiens sont troisièmes de la poule E.

Ligue Europa - Group Stage / Groupe E

Marseille
0 - 0 - Galatasaray SK

Retard à l'allumage pour l'OM

Dans un stade Vélodrome bien garni, les Olympiens tentent de mettre le pied sur le ballon comme à leur habitude. Cependant, les hommes de Sampaoli bafouillent leur football et manquent notamment d’allant ainsi que de verticalité. En difficulté face au pressing de Galatasaray, l’OM s'en remet à des coups de pied arrêtés et manque d’ouvrir le score sur un centre de Payet dévié par Van Aanholt sur la barre (9e).

À la suite de ce coup de chaud, les Turcs se décident à sortir et notamment l'ancien Rennais Sacha Boey, très en vue dans son couloir droit sur cette première période. Comme inhibés et déstabilisés par le système de Galatasaray, les hommes de Sampaoli s’illustrent par des erreurs techniques au cœur du jeu. La ballon circule trop lentement et c’est trop peu pour inquiéter les Turcs.

Harit et Ünder se révoltent

Face à l'impossibilité de déstabiliser ce bloc par la passe, Amine Harit prend ses responsabilités en percutant plein axe après un échange avec Lirola. Le Marocain entre dans la surface, crochète et se fait reprendre par la défense turque. Une action qui a le mérite de réveiller les Olympiens, qui en mettent un peu plus et exploitent mieux la largeur du terrain.

Cette exploitation de la largeur permet à Ünder de se retrouver dans de meilleures dispositions. Le Turc a plus de duels en un contre un à jouer sur l’aile droite et manque d’ailleurs d’ouvrir le score après une superbe frappe enroulée détournée du bout des doigts par Muslera. En réponse à cette occasion, les Turcs se procurent leur plus grosse opportunité du match juste avant le retour aux vestiaires. Lancé dans la profondeur, Aktürkoglu prend le dessus sur Saliba et se présente face à Lopez. Cependant, l’attaquant manque son face à face avant que Monsieur Raczkowski ne siffle la mi-temps.

L'OM galvanisé, Milik de retour

Les Olympiens reviennent avec de meilleures intentions lors de la seconde période et c’est au tour de Bamba Dieng de se montrer. Repositionné dans l’axe, le Sénégalais apporte de la profondeur au jeu de l’OM et ne passe pas loin d’ouvrir le score avec une frappe captée par Muslera (49e), puis en ne parvenant pas à reprendre un très bon centre d’Ünder (51e). Seulement 8 petites minutes plus tard, Saliba est trouvé sur un corner botté au second poteau par Payet. Le coup de tête du défenseur central lobe Muslera et termine sa course sur la barre transversale.

Jusque-là peu emballante, cette soirée a finalement laissé place à un événement joyeux avec le retour de Milik sous la tunique olympienne. Quatre mois après son dernier match avec l’OM et sa blessure au genou qui l’avait privé de l'Euro, le buteur a pu faire son entrée sous l’ovation du Vélodrome. Cependant, malgré ce retour, l’OM n’a pas pu obtenir autre chose qu’un match nul frustrant (0-0). Avec ce résultat, les Olympiens se voient déjà distancés au classement. Dans cette poule E, les hommes de Sampaoli sont désormais troisièmes avec 2 points. Galatasaray est leader avec 4 points, alors que la Lazio Rome (3 points) s’est emparée de la deuxième place après sa victoire face au Lokomotiv Moscou, bon dernier avec 0 point. L’OM reste sur trois matchs sans victoire toutes compétitions confondues.

Encore des incidents en tribune

Alors que l’avant match avait été marqué par des incidents, le début de la rencontre se déroulait, jusqu'à la 38e minute, dans une bonne ambiance sur le terrain et dans les tribunes. Cependant, des supporters de Galatasaray ont commencé à faire exploser des pétards et à lancer des fumigènes en direction de la pelouse, mais aussi de la tribune des supporters de l’OM. La situation s’est donc tendue avant que le match ne soit arrêté pendant quasiment dix minutes et que les forces de l'ordre interviennent. De nouvelles tristes images dont on se serait bien passé.

Photos Matchs : Marseille 0 - 0 Galatasaray