OM

Anigo : "On nous a vite condamnés"

Dans une longue interview accordé à RMC Sport, le directeur sportif olympien, José Anigo, est revenu sur le mauvais début de saison de son équipe. Ce dernier affirme que les travaux du stade de son pas étranger à cette méforme, mais qu'il est encore confiant pour la fin de saison.

"La flamme va revenir à la fin des travaux au Vélodrome. Tout est lié. On a un stade en travaux qui donne l’impression de perdre beaucoup de monde. Donc il faut voir quand on aura notre stade fini. Dans ce nouveau stade, il y aura un confort qui sera agréable pour tout le monde.", a-t-il confié. "Après bien entendu, il restera l’équipe. Mais d’ici-là, on aura travaillé. Sur cette deuxième partie de championnat, il faut être prudent parce qu’on nous a vite condamnés. Je pense qu’on a encore quelque chose à jouer. D'ailleurs, je me souviens que quand on avait été champions en 2010, Bordeaux avait 11 points d’avance à la trêve. Cela ne nous a pas empêché de finir avec sept ou huit points d’avance à l’arrivée. Il faut y croire.".