OM

Ligue des Champions : accès réservé

Commentaire(s)

Si la Ligue des Champions permet de confronter tous types d'équipes depuis de nombreuses années, il apparaît qu'aujourd'hui, il est difficile pour une équipe amateure de pouvoir rêver du trophée de la Ligue des Champions. Pourquoi ces équipes moins prestigieuses ont-elles tant de difficultés à se faire une place, et surtout à gagner des récompenses ? Betway Insider tente de trouver des réponses.

Le système de promotion-relégation à remettre en question ?

Les amateurs de football le savent bien, le sport favori des Européens est attaché à un système de promotions et de relégations mis en place depuis les années 70. Il est d'ailleurs associé à un système pyramidal, puisque dans les ligues inférieures, le nombre d'équipes croit de façon géométrique.

Ce système assure le lien parfait entre le football professionnel et le football amateur, permettant de faire grimper et évoluer les moins bonnes équipes au sein des classements et des différentes ligues.

En théorie, donc, n'importe quelle équipe amateure pourrait accéder à l'élite nationale et au professionnalisme. D'ailleurs, la Coupe de France qui se tient en parallèle des championnats de chaque niveau, entretient toujours se rêve en permettant aux plus petits de défier régulièrement les plus grands.

En pratique, c'est autre chose. Ce modèle s'avère être assez loin de la perfection et du rêve qu'il propose. Comme dans toute pyramide, la pointe est fine, et a pour vocation, d'être nourrie par les champions. Le reste du bataillon devra se battre contre le vent pour ne pas se retrouver relégué. Et même si en Coupe de France une petite équipe arrive à battre l'un des mastodonte, il ne se retrouvera en Ligue des Champions aussi facilement.

A travers la création d'une multitude de championnats, comme la Premier Ligue, la Ligue des Champions ou encore la Coupe de France, les autorités du football ont volontairement réduit les possibilités et les chances d'évolution du football amateur.

L'argent achète-t-il les trophées ?

Dans une certaine logique, si l'élite des équipes gagne autant de trophées, c'est parce que les moyens sont mis en place dans ce but. On ne parle pas ici de corruption. Pour gagner un match, il faut une bonne équipe. Et pour cela, il faut de bons joueurs. Sauf que dans le monde du football, les joueurs coûtent cher. Et peu nombreux sont ceux qui restent dans de petites équipes par conscience. La plupart iront là où on les paye le mieux.

Et, dans le monde du football, l'argent n'est pas réparti de manière égalitaire. Résultat, les clubs les plus riches réussissent bien souvent à récupérer les meilleurs joueurs. On pense notamment au rachat de Neymar pour 222 millions d'euros ou de Mbappé pour 180 millions d'euros par le PSG.

Et résultat, les trophées se retrouvent très régulièrement dans les mains de l'une des 10 équipes à la valeur marchande la plus élevée d'Europe, comme le Bayern de Munich, le FC Barcelone, l'AC Milan ou encore Liverpool pour ne citer qu'eux.

Pour pouvoir retrouver quelques rares exceptions, il faut remonter à presque 20 ans en arrière, pour retrouver par exemple, en 2004, le FC Porte en finale face à l'AS Monaco.